Après une semaine d’orbite terrestre, direction L1

ESA_LISA_Pathfinder_Orbit_annotated_1280w

Depuis le lancement de LISAPathfinder, le jeudi 3 décembre 2015, les équipes de l’ESOC (European Space Operations Centre) à Darmstadt travaillent jour et nuit pour assurer les manoeuvres orbitales. Comme illustrées sur la figure, ces manoeuvres consistent à corriger la trajectoire et à augmenter par des poussées successives l’altitude de l’apogée, c’est-à-dire le point de l’orbite le plus éloigné de la Terre. A chaque poussée le moteur du module de propulsion est allumé pendant plusieurs dizaines de minutes.

Juste après le lancement l’apogée était à 1540km d’altitude. La première poussée a eu lieu le samedi 7/12/2015 à 5h02 avec une augmentation de vitesse de 393 m/s ce qui a monté l’apogée à 3392km. Puis le même jour une autre poussée à 17h20 a monté l’apogée à 7105km (+ 552 m/s). Ensuite, le mardi 8/12/2015, deux nouvelles poussées ont permis d’atteindre des orbites avec des apogées à 14488km (+ 603 m/s) puis à 44526km (+ 807 m/s). Enfin la cinquième poussée a eu lieu le 10/12/2015 à 0h34 avec une augmentation de vitesse de 398 m/s ce qui a monté l’apogée à 129122km.

Finalement après avoir fait des tests de performance du moteur, celui-ci a été allumé samedi 12 à 5h18 pendant 6mn pour effectuer la dernière poussée (+ 234 m/s). Elle a permis d’éjecter LISAPathfinder hors l’orbite terrestre et de mettre le satellite sur trajectoire en direction du point de Lagrange L1. Il va falloir maintenant presque cinquante jours pour parcourir les 1.5 millions de kilomètres qui sépare la Terre de L1.

Bon voyage LISAPathfinder, arrivée prévue fin janvier 2016 !

Antoine Petiteau

Antoine Petiteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.