Pourquoi développer des MOOC?

Merci à tous pour la qualité de vos contributions à la discussion sur le financement des MOOC. Tony pose une question centrale: Pourquoi développer des MOOC? Permettez-moi de vous donner mon propre point de vue (et ma motivation) à ce sujet.
Il est vrai que, pour le moment, la plupart des universités ont vu les MOOC comme un moyen d’améliorer leur visibilité et leur classement dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Mais je crois que nous subissons une révolution dans la façon dont les connaissances sont diffusées (similaire à la révolution de l’imprimerie initiée par Gutenberg) et cette révolution signifie un nouveau rôle pour les universités, ou peut-être un nouveau type d’universités.
En parallèle, notre monde est devenu le village planétaire prévu par Marshall McLuhan. Ceci m’a frappé en Novembre dernier lors des événements tragiques qui ont eu lieu dans mon quartier à Paris; ils ont été immédiatement connus à travers le monde et une vague de sympathie a presque instantanément éclairé les monuments partout sur la planète en bleu, blanc et rouge.

Dans ce contexte, les universités doivent faire leur propre révolution. Pendant des siècles, elles ont été réservées à quelques heureux élus, ressortissants nationaux (sauf dans quelques universités de renommée mondiale) avec un bon CV et âgés de 18 et 25 ans. Aujourd’hui, elles devraient s’adresser au monde entier avec des apprenants de tous âges, origines, cultures, expériences et formations.
Il y a clairement un marché pour cela, et certaines entreprises privées ont commencé à investir dans ce marché potentiellement fructueux. Pourquoi devrions-nous nous en préoccuper? Parce que nous avons affaire à l’éducation et la formation et donc à notre propre avenir en tant qu’espèce humaine. Et parce confier cette tâche à des entités aux motivations uniquement financières conduira nécessairement à l’uniformité et au formatage.
Maintenant, vous pouvez légitimement penser que les universités ont également joué leur rôle dans le formatage des gens d’une certaine façon. Voilà pourquoi elles ont besoin de faire leur propre révolution. Pourquoi est-ce nécessaire? Parce que, pour résoudre les énormes problèmes de notre village planétaire, nous avons besoin d’une diversité de talents, qu’ils se trouvent dans la banlieue de Rio, Le Cap ou Chongqing, la ville de Londres, les villages de l’Inde ou la Silicon Valley.

Mais pourquoi les Universités devraient-elles être impliquées dans cette révolution? Cela, je l’ai compris grâce aux apprenants des Mooc. Au printemps dernier, nous avons publié la version française de Gravity! À la fin du cours, nous avons reçu beaucoup de remerciements et de félicitations de la part des apprenants. Et un message prédominait: « Aujourd’hui, nous sommes inondés par l’information, nous devons la digérer mais personne ne nous demande de réfléchir. C’est ce que vous avez fait. C’est peut être douloureux à certains moments, mais, à la fin, on se sent si bien! « Maintenant, n’est-ce pas un but splendide pour l’université de demain de faire penser les gens? Et à qui d’autre pourrait-on faire confiance pour une telle mission?
Pierre Binétruy

3 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *