Le rideau se lève sur l’Univers gravitationnel

Après une longue attente, la rumeur a été confirmée : des ondes gravitationnelles ont été détectées par l’antenne interférométrique LIGO. C’est un événement majeur, non seulement parce qu’il conclut un siècle de recherche : Einstein avait prédit en 1916 l’existence de telles ondes, juste quelques mois après sa série phare de publications sur la Relativité Générale en Novembre 1915. Mais c’est aussi aussi le début d’une nouvelle ère : l’observation directe de l’Univers gravitationnel.

En effet, toutes les découvertes du XXème siècle ont confirmé la vision de Newton sur le fait que la gravité est le moteur de l’Univers tant dans ses plus grandes dimensions spatiales que dans son évolution à travers le temps. Mais toutes les détections jusqu’à présent étaient basées sur la lumière, ou plus généralement sur les ondes électromagnétiques. Rien de bien surprenant pour des humains équipés d’un détecteur de lumière, l’œil. La découverte d’aujourd’hui ouvre la possibilité extraordinaire d’explorer notre Univers, et notre espace-temps, avec les ondes mêmes de la gravité. Nous aurons donc des informations de première main sur les plus gravitationnels de tous les objets astrophysiques, les trous noirs, mais aussi sur les phénomènes violents dans l’Univers, et probablement un jour sur le plus violent de tous, le Big Bang.

Nous n’en sommes aujourd’hui qu’au début. Les détecteurs terrestres sont maintenant en position pour observer beaucoup plus d’évènements stellaires et faire une recherche scientifique remarquable. Le détecteur spatial eLISA, tout comme l’observation temporelle des signaux de pulsar, ouvrira une fenêtre sur l’univers gravitationnel dans ses plus grandes dimensions. C’est un beau symbole pour le futur, qu’à l’heure où la découverte est annoncée, le satellite LISAPathfinder s’éveille au point Lagrange L1, prêt à tester la technologie de la future mission eLISA.

C’est le moment de se réjouir et de féliciter les scientifiques de la collaboration LIGO, mais aussi des équipes européennes de GEO600 et Virgo qui ont participé à l’analyse, pour leurs nombreuses années d’engagement dans cette recherche, ainsi que pour leur traitement prudent de cette découverte remarquable, en dépit des pressions de la communauté scientifique et des médias. Et c’est aussi l’occasion d’insister sur cet accomplissement incroyable en matière de mesure de haute précision.

Nous espérons que tous les apprenants du MOOC Gravité! se sentent récompensés pour les semaines passées à mieux comprendre l’univers gravitationnel, et qu’ils peuvent ainsi mieux partager l’excitation de cette découverte.

Nous proposons sur ce site, sous le titre La découverte des ondes gravitationnelles, une série d’articles qui vous offrent plus de détails sur les ondes gravitationnelles, leur détection, et sur leur découverte aujourd’hui. D’autres articles viendront les compléter dans le futur. N’hésitez pas à poster vos commentaires et à poser vos questions.

Nous avions aussi annoncé que nous organiserions le premier séminaire de Gravity! à la fin de ce mois. Les dates en sont maintenant fixées, du 29 février au 1er Mars 2016, et il se tiendra à Paris. Et le titre : La fête aux ondes gravitationnelles. Cela vous surprend ? Tout ce que vous voulez savoir sur les ondes gravitationnelles et leur découverte. Réservé aux apprenants de Gravité! … et à leurs amis. Il est donc temps de visiter Paris pour un week-end, et d’en profiter pour faire une courte excursion dans l’univers gravitationnel. Et si vous ne pouvez vraiment pas venir nous rencontrer, nous aurons un Hangout le 29 février en fin d’après-midi.

Nous vous avions promis des nouvelles excitantes pour les mois et les années à venir. Ceci n’est qu’un début.

Pierre Binétruy and George Smoot

3 comments

  • LE GALL

    Je suis un peu trop loin de Paris pour assister au premier séminaire de Gravity.
    Dommage !! Peut-être pourriez-vous (si cela est possible) passer en mode Vidéo ? un peu plus tard ?
    Je suis une passionnée des trous noirs et des ondes gravitationnelles depuis ,voilà un an ,suite au cours de Pierre Binétruy . ( je me suis d’ailleurs réinscrite pour le prochain Mooc).
    Je vous souhaite beaucoup d’auditeurs pour ce séminaire et beaucoup de réussite pour la mission Lisa pathfinder.

  • COMTE

    J’ai eu l’opportunité de participer à cette fête aux ondes gravitationnelles et je tiens à féliciter toute l’équipe qui l’a organisée en si peu de temps. Elle a été une grande réussite tant par la logistique que par la disponibilité des accompagnants et la qualité des intervenants. J’ai conscience des efforts que cela a impliqué et en suis très reconnaissant à nos hôtes.

    De plus, les animateurs nous ont bien fait ressentir l’aspect historique de l’événement. Jeunes qui hésitez encore sur votre avenir, souvenez-vous que les professions scientifiques offrent aussi des moments enthousiasmants.

  • Pingback: On a détecté des ondes gravitationnelles! – Labex UnivEarthS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *